La grive draine

 

 

 

 

Première chanteuse entendue cette année (le 27 janvier quand même!!).

Accompagnée de ses primevères acaules, son chant est reconnaissable avec des notes très claires, mélodieuses et légèrement mélancoliques...Sauf quand elles sont dérangées : on dirait alors plutôt des crécerelles !

C'est le début du printemps !

Sébastien DURLIN

Guide naturaliste indépendant

S    E    V    E

buse variable