L'Orchis homme pendu, discrète orchidée...

Quelques jours à peine après avoir découvert les premières "extarvagantes" des prairies, j'ai nommé les orchidées, il est possible de rencontrer dans les parties les plus sèches des prairies (une végétation haute avec des graminées, ça n'est pas une pelouse à la végétation rase !) une plante toute en longueur et en vert "tiède" et peu exubérante : l'orchis homme-pendu.

La traduction littérale de son nom est : l'orchis qui "porte des hommes", ce qui lui sied mieux que l'homme pendu, un peu morbide à mon goût.

On la trouve en pleine lumière, sur sols calcaires, en colonies parfois importantes et en compagnie de congénères préférant la sécheresse.

Elle fait partir de la grande famille des Orchidiacées, peu nombreuses en France (150/160 espèces).

L'homme pendu pourrait presque passer inaperçue, du vert dans la verdure, ça n'est pas très original...Mais une fois que nos yeux se sont posés dessus, il est difficile d'oublier le motif répétitif de ses nombreuses fleurs. Tout en rondeur pour le casque et en pointes acérées pour le labelle. Approchez-vous encore plus : vous remarquerez les minuscules paillettes réfléchissant le soleil qui ont pour fonction, sans doute, d'attirer les insectes : essentiellement des hyménoptères (abeilles / bourdons...).

Comme toutes les autres orchidées de France, n'oubliez pas qu'elle est protégée ! Elle n'est pas en voie de disparition, bien que ses habitats privilégiés le soient...Observez-la, photographiez-la, dessinez-la...Mais par pitié, ne la mettez pas en vase !

Sébastien DURLIN

Guide naturaliste indépendant

S    E    V    E

buse variable
  • Facebook Social Icon

S.E.V.E
Sébastien DURLIN

73240 GRESIN

06.21.79.49.79

saintmaurice.nature@laposte.net

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now